Skateboard ou planche à roulette électrique : choix, utilisation, comparatif

Le Skateboard, objet mythique des années 80, a bien évolué maintenant. Pour preuve, le bon vieux skate est aujourd’hui électrique. Encore appelé hoverboard, le Skateboard électrique n’est rien d’autre qu’une évolution de la planche à roulette classique. L’on retrouve sur le marché beaucoup plus des Skateboards électriques fonctionnant grâce à un moteur, ressemblant à des sortes de Segways sans guidon et qui possède des roues. Découvrez en détail le skate électrique grâce à cet article.

L’origine des skateboards électriques

C’est aux Etats-Unis que le skateboard électrique a fait sa première apparition et il a fallu attendre l’été 2015 pour le voir débarquer en France. Mais avant de s’intéresser au Skate électrique, il convient de déjà savoir ce qu’est un skateboard tout court.

Le Skateboard est un dispositif utilisé comme moyen de déplacement, ou juste pour réaliser des figures. Historiquement, il a pour ancêtre la trottinette et n’est en effet qu’une trottinette dépourvue de son guidon. En dehors du fait que celui-ci soit un digne descendant de la planche à roulette, c’est dans un film de Robert Zimeckis, « Retour vers le futur 2 », qu’il trouve son origine. En effet, au cours d’une scène culte de ce film, on voit l’acteur Marty Mc Fly s’approprier la trottinette d’une petite fille, dont il arrache le guidon et ne garde que la planche. C’est sur cette planche qui finira par voler à quelques centimètres du sol que l’acteur arrivera à échapper à une bande, suite à une course poursuite. Cet épisode a ainsi marqué l’avènement du skate électrique, mais aussi l’esprit de bien du monde.

Depuis, plusieurs entreprises dans le monde ont tenté de réaliser de manière scientifique le même phénomène. Bien que ce ne soit pas un succès complet vu que la plupart des skateboards électriques du moment possèdent des roues et ne volent pas, les résultats sont tout aussi intéressants. Toutefois, il faudra rendre honneur au modèle Hendo de Arx Pax, qui lui a le mérite de flotter au-dessus du sol et donc de voler tel un véritable hoverboard. Quoiqu’il existe certaines limites à son utilisation. Le Slide de Lexus mérite la même considération, car il peut s’élever à quelques centimètres au-dessus du sol. Mais là aussi, on n’est que presque à la réalisation de l’idée d’origine de l’hoverboard.

Les caractéristiques et fonctionnalités du skateboard électrique

Le Skateboard électrique est composé de roues, de deux moteurs mais aussi d’une batterie et de capteurs sensoriels. Pour ce qui est des caractéristiques techniques, le skate électrique, possède une vitesse maximale de 10 km/h pour un modèle enfant et de 25 km/h s’il s’agit d’un modèle adulte haut de gamme. Le poids supporté par cette planche à roulette varie entre 60 kg et 100 kg. Un poids supérieur aurait pour effet le ralentissement de la vitesse du skate électrique.

Le skateboard électrique, contrairement à ce que l’on peut penser, peut être utilisé tant par les enfants que par les adultes et même les séniors. Concernant les enfants, il existe toutefois un âge minimum. Ainsi, les modèles enfants qui existent sont adaptés pour les enfants ayant au moins 10 ans et pourront se servir des modèles adultes, toutes les personnes ayant au moins 14 ans. Une autre caractéristique technique, est celle tenant à la taille des roues. Elle est généralement comprise entre 11 et 25 cm.

Le skateboard électrique possède également une puissance pouvant aller jusqu’à 700 watts et avec une charge, il a une autonomie d’au moins 2h30 et est alors susceptible de parcourir une distance comprise entre 10 et 30 km. En dehors de ces caractéristiques, il existe des Skateboards électriques dotés d’enceintes Bluetooth intégrées sur la plateforme. Sûrement de quoi ravir les amoureux de musique qui pourront connecter par Bluetooth à leur « bijou » un Smartphone. La musique sera alors diffusée par les hauts parleurs pour un effet déplacement rythmé garanti ! En dehors de cela, les Skateboards électriques peuvent avoir une clé d’activation, ainsi qu’une télécommande destinée à faciliter leur utilisation.

Concernant le design du skate électrique, le look classique, c’est-à-dire la planche de couleur noire conviendra aux personnes aux goûts simples. Mais pour plus de fun, il est possible d’opter pour un skateboard électrique dont la plateforme est riche en couleur et couverte de motifs.

Les types de skateboards électriques

Les modèles skateboards électriques varient en fonctions de la taille, de la marque, de l’autonomie mais aussi de la vitesse maximale. Mais en dehors des modèles ordinaires, il existe également le longboard et le montainboard. Le premier offre une vitesse de pointe plus développée que les modèles ordinaires et le second beaucoup plus robuste est un allié d’exception sur les chemins difficiles.

Le fonctionnement du skateboard électrique

Le véritable hoverboard fonctionne sur une piste métallique qui se doit d’être adaptée et plus précisément d’être couverte de cuivre. L’une des technologies utilisée pour permettre la lévitation est celle de la supraconduction grâce à des aimants qui ont été refroidis avec de l’azote liquide. Une autre technologie est celle de la propulsion grâce à des moteurs circulaires magnétiques.

Le skateboard électrique fonctionne à l’aide des roues placées aux extrémités, de sa batterie et de ses moteurs, qui lui permettent de se mouvoir. Les capteurs sensoriels placés sur les côtés du skate électrique permettent la détection des pieds dès que l’on monte sur la machine.

Pour utiliser le skateboard électrique, s’entraîner est nécessaire et il faudra également rechercher l’équilibre. C’est alors le mode débutant de votre planche à roulette électrique qu’il faudra activer. Ce mode est idéal pour un début, mais également lorsque l’on désire aller en ligne droite ou faire la course et ce sans risquer la chute. Pour l’activer, il suffit avant de monter sur votre Skateboard électrique d’appuyer une seule fois sur le bouton ON.

Une fois sur l’appareil, il faudra positionner vos pieds de façon à ce qu’ils soient parallèles au sol. Cela vous garantira un équilibre et également la possibilité de rester statique en position debout. Pour avancer, il faudra incliner vos pieds vers l’avant afin de déclencher le roulement des roues et de permettre au skateboard électrique de se mouvoir tout seul. Pour aller plus vite, il suffira d’inclinez un peu plus vos pieds et alors la vitesse augmentera. Les mouvements vers l’arrière nécessitent les mêmes gestes à la différence qu’il faudra désormais incliner vos pieds vers l’arrière. Pour tourner vers la droite ou vers la gauche sur votre skate électrique, il faudra garder un pied parallèle au sol et incliner l’autre pied.

Une fois la maîtrise parfaite de votre skateboard électrique acquise, vous pourrez essayer le mode freestyle ou le mode sport. Ce mode rend votre engin plus souple et plus réactif au fonctionnement de votre corps. Les pirouettes seront donc plus faciles. Pour activer ce mode, il suffit d’appuyer à deux reprises sur le bouton ON. Si la manipulation doit être différente, vous en aurez les détails sur le manuel d’utilisation de votre appareil.

Le prix du skateboard électrique

Le prix dépend essentiellement du modèle de skateboard ainsi que de ses fonctionnalités. A titre indicatif, un modèle classique peut coûter entre 300 et 500 €. Le prix peut toutefois grimper jusqu’à 700 € et plus rarement au-delà de 1 000 € pour certains modèles. Surtout, il convient de se méfier des modèles commercialisés à très bas prix. Cela n’augure en effet rien de bon en ce qui concerne la qualité. A long terme, ces skateboards électriques peuvent être source de problème et l’investissement aurait été alors vain.

Sinon légale ou pas l’utilisation du skateboard électrique ?

Pour ce qui est de la légalité, l’utilisation du skateboard électrique est autorisée en France. Cette utilisation reste toutefois réglementée. En effet, le skate électrique n’est pas considéré comme étant un véhicule à moteur, bien qu’il en possède. Par conséquent, il ne peut être utilisé que sur les trottoirs et les zones piétonnes telles que l’intérieur des bâtiments, les parcs et les autres zones publiques. En bref, il ne peut être utilisé pour se déplacer sur la voie publique. Sur les trottoirs et sur les aires piétonnes, le skateboard électrique ne doit circule qu’à la vitesse de 6 km/h.

Comment choisir son skateboard électrique

Le choix d’un skateboard électrique repose sur plusieurs critères, notamment l’autonomie de la batterie qui représente le premier élément à vérifier. Encore que la batterie est l’élément le plus cher du skate électrique, il est préférable de prendre le temps de choisir un appareil qui en contient une très bonne. Il existe deux types de batterie : la batterie SLA et la batterie lithium. La seconde est la plus récente et elle propose de meilleures performances.

Actuellement, les skates électriques existant sur le marché possèdent une autonomie allant à 30 km environ. Vous pouvez lire cette donnée grâce à l’indication Ah (Ampère/heure). Plus cette indication est grande, plus la planche électrique à une grande autonomie. Il est conseillé de ne pas comparer la donnée « Ah » entre des skateboards électriques de différentes marques. Cette comparaison doit être faite au sein des skates de la même marque.

L’autre critère à prendre en compte est la vitesse de pointe. En effet, une vitesse au-delà de 30 km est plutôt dangereuse pour des non professionnels. Aussi, faut-il avoir les bonnes chaussures. Si vous n’êtes donc pas un professionnel et si vous voulez acheter un skateboard électrique pour le plaisir, pensez à en choisir un avec une vitesse maximum de 30 km/h. En outre, l’utilisation que vous voulez faire de votre skateboard influencera votre choix, car il existe des skates appelés « tout terrain » (qui sont utilisable partout même dans du sable) et d’autres urbains (uniquement pour la ville). À vous de définir votre utilisation.

Un autre critère de choix de skate électrique est la télécommande. Il en existe de deux sortes. L’une sous forme de pistolet et l’autre qui se manipule avec le pouce. Celle-ci est plus petite, plus discrète et pratique, mais cela dépend de vos envies. Sachez qu’il est même possible de commander son skateboard électrique avec des applications qui remplacent la télécommande. Vous n’avez qu’à voir ce qui vous convient.

Quelques modèles de skateboards électriques prisés

Yuneec E-GO 2 Elektro Cruiser Royal Wave

Ce skateboard électrique de Yunec pèse 7kg et mesure 91 cm x 27,5 cm x 15 cm. Il est livré avec une batterie lithium ion. C’est un skate domestique qui convient aux enfants d’au moins 14 ans.

Skate électrique REVOE

Le skateboard EVO de REVOE pèse seulement 3,5 kg et peut rouler jusqu’à une distance de 15 km. C’est un appareil très léger avec une puissance de 400 W et qui fonctionne avec une batterie de type Li-ion. Il a un temps de charge de 2 heures et ses dimensions sont de 700 mm x 220 mm x 115 mm. La planche à roulette électrique peut supporter un poids maximum de 100 kg.

Skateboard électrique V-BOARD REVOE

Le V-BOARD de REVOE est un skate électrique qui a 30 km d’autonomie et peut aller à 15 km/h. Il pèse 10 kg et a une puissance de 700 W. C’est un hoverboard qui intègre un éclairage LED et nécessite une heure de charge. Ses dimensions sont de 584 mm x186 mm x 178 mm et sa charge maximale est de 100 kg.

Skateboard LG Batterie-red

LG Batterie-red est un skateboard de Marui. C’est un appareil ayant une autonomie de 8.5 Ah et pesant 15,2 kg. Ses dimensions sont de 91,4 cm x 23,9 cm x 15 cm. Ce skateboard électrique est ergonomique avec plusieurs modes de conduite (vitesses/économie d’énergie).

Skate électrique Yuneec E-Go Electro

Le skateboard E-Go électronique de Yuneec est un appareil mesurant 96 x 27,5 x 12,8 cm et pesant 6 kg. Il possède des batteries lithium et un moteur de 400 W. C’est un skate livré avec une télécommande sans fil léger et ergonomique. Vous avez aussi la possibilité de vous connecter à la planche électrique via la technologie Bluetooth.

Loin d’être seulement une mode, le skateboard électrique est également un moyen de transport électrique. Même si des améliorations sont souhaitées et que l’on voudrait plus, il constitue une solution technologique à la fois pratique et amusante qui en plus, convient aussi bien aux enfants, qu’aux adultes et seniors. Il est vrai qu’avec le skate électrique, l’on n’est pas toujours à l’abri des chutes. Mais ce risque est considérablement réduit si l’on est entraîné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =