Machine à coudre Brother FS 40 : test & avis d’un appareil puissant et fiable

Les machines à coudre électroniques n’ont pas fini de livrer leurs secrets. Certaines sont à la fois fonctionnelles, pratiques et abordables. Vous vous intéressez sans doute à ce type d’appareils lorsque la couture est votre passion. Voici ce qu’on peut dire à propos de Brother FS 40, une machine à coudre très appréciée du public.

Une machine singulière

La machine à coudre FS40 de Brother est informatisée. Le concept peut laisser songeur, mais c’est bel et bien le cas. L’appareil ainsi équipé d’un écran LCD sur laquelle s’affichent des illustrations de points et leurs références. Comment la machine fonctionne-t-elle ? Eh bien, lorsque vous sélectionnez le point à coudre, la référence du pied de biche apparaît et vous pouvez vous lancer.

Les caractéristiques techniques de Brother FS40 indiquent bien qu’il s’agit d’un outil pratique et multifonctionnel.

  • 40 points de couture
  • Une longueur de points réglables à 5 mm maximum
  • Une largeur de points réglables à 7 mm maximum
  • 5 boutonnières (dont 1 automatique)
  • 7 griffes d’entraînement
  • Un coupe fil manuel et un bras libre

La machine à coudre est fourni avec un DVD d’instruction. Il indique entre autres comment utiliser le régulateur de vitesse intégré, ainsi que les 7 pieds de l’appareil. Les pieds incluent notamment l’ourlet invisible, le monogramme, l’attache-bouton, le surjet, la fermeture éclair, la boutonnière, et le zigzag. A noter que FS40 est livrée avec une housse de protection, ainsi qu’un kit d’accessoires que toutes les couturières débutantes ou confirmées s’arracheront.

Brother FS40 : parfaite… presque

Les couturières apprécieront avant tout la robustesse de l’accessoire, ainsi qu’une mise en place aisée de la canette. La machine à coudre est à la fois légère et silencieuse et vous pouvez apercevoir la quantité de fil restante à travers le couvercle transparent intégré. De même la machine à coudre Brother FS40 rend l’usage de la pédale optionnelle et effectue des points de couture aussi complexes que les tissus élastiques, les tissus épais et le surfilage. Enfin, vous n’aurez aucun mal à la ranger dans un coffre ou dans un coin de la maison.

Ceci dit, il faut signaler quelques points qui n’intéresseront pas tout le monde. L’un des plus frustrants est le processus de programmation. Les points choisis ne sont pas enregistrés par la mémoire quand cette dernière est éteinte. Par conséquent, vous devrez généralement reprogrammer Brother FS40, ce qui n’est pas simple lorsqu’il ne s’agit pas d’un point classique. Autre inconvénient : la machine à coudre ne possède pas de point pour surjeter.

Quelques mots pour finir

FS40 de Brother réunit pas que des points forts, mais ses points faibles sont presque insignifiants. Si on considère ces atouts incontournables, force est de reconnaître que l’appareil est proposé à un prix plus qu’attractif. Aussi, la machine à coudre Brother FS 40 convient aussi bien aux couturiers débutants qu’aux professionnels. Vous devez toutefois l’utiliser précisément selon les spécifications du fabricant pour en tirer le meilleur parti. Par exemple, à chaque changement de bobine de fil, testez à nouveau la tension et faites un essai pour vous assurer que le point est exactement comme vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 22 =