Test du bracelet / tracker / capteur d’activité Fitbit Flex pour les sportifs

Les bracelets capteurs d’activité ont le vent en poupe, et les fabricants rivalisent d’adresse pour proposer le modèle le plus adapté à votre style de vie. Parmi ceux qui ont incontestablement un certain intérêt, on peut citer le Fitbit Flex qui est riche en fonctionnalités et en a aidé plus d’un à retrouver la forme. Zoom sur un bracelet que tout le monde s’arrache actuellement.

Présentation du Fitbit Flex

Le bracelet Fitbit Flex appartient à la dernière génération de trackers multifonctions qu’on ne présente plus. En termes simples, on peut en parler comme d’un bracelet pour personnes actives ou pour celles qui veulent le redevenir. Pour qu’il vous soit utile, vous devez paramétrer vos objectifs et les intégrer à la mémoire de l’accessoire. Ensuite, le capteur d’activité vous indique où vous en êtes dans l’atteinte de ces objectifs.

Le Fitbit Flex réalise un suivi de vos objectifs et performances. Le traqueur d’activité est muni de petits LED qui représentent chacun 20% de l’objectif visé. Il s’illumine au fur et à mesure que les jours ou les heures passent. Vous pouvez paramétrer des objectifs en termes de distances à parcourir, de calories à perdre ou du nombre de pas qu’il faut déployer au cours de la journée.

Fitbit Flex intègre aussi la technologie Bluetooth 4.0. Celle-ci permet de synchroniser les données du bracelet à vos appareils Android, PC et Mac. Vous pouvez donc consulter vos statistiques en temps réel sur votre téléphone en quelques clics, et parfois après un simple effleurage de l’appareil (pour les Smartphones intégrant la fonction NFC).

Les atouts du tracker d’activité

Le bracelet Fitbit Flex est un accessoire pratique, facile à utiliser et ergonomique. Le système d’accroche est plutôt bon, puisqu’on peut le porter plusieurs jours d’affilée, et même se baigner sans l’enlever. La présence de LED rappelle le bracelet Nike+ Fuelband SE et son module électronique performant. L’ensemble se décline en plusieurs coloris, et reste donc esthétique même après plusieurs jours d’utilisation. Rappelons qu’il faut en général marcher 10 000 pas pour réussir le défi posé par le bracelet. Lorsque le nombre de pas est atteint, le bracelet vibre.

Par ailleurs, vous êtes averti par des notifications à chaque fois que le capteur d’activité doit être rechargé. En général, la recharge est nécessaire au bout d’une semaine. C’est une prouesse indéniable, dans la mesure où le Nike Fuelband qui est réputé plus résistant tient à peine 3 jours. Les notifications du Fitbit Flex sont aussi émises sous la forme d’encouragements, surtout lorsque vous avez dépassé un objectif que vous vous êtes fixés pour la journée.

De petits plus qui font la différence

Le capteur d’activité fonctionne aussi avec quelques outils en ligne gratuits qui en améliorent l’usage. Considérez par exemple l’application Fitbit que vous pouvez télécharger sur une plateforme iPhone ou sous un Android : elle intègre des tableaux et des graphiques grâce auxquels vous apprécierez mieux encore la présentation de vos statistiques.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser la plateforme web de Fitbit à travers votre PC. Pour cela, vous devez simplement connecter le dongle USB du bracelet à l’ordinateur, et rentrer les identifiants de son compte Fitbit. En dehors des pas, du nombre de calories et des distances à parcourir, cette application enregistre au besoin le nombre de kilos qu’on envisage de perdre, la quantité d’aliments solides et de boissons ingérées puis elle effectue un décompte du nombre de calories. Il faut néanmoins reconnaître que le paramétrage de ces 3 derniers éléments du

Fitbit Flex peut être un peu complexe pour les débutants. Sous certaines plateformes et applications, on ne parvient même pas à programmer ces différents objectifs sans aide extérieure. Si donc vous utilisez le bracelet pour la première fois et comptez profiter au mieux de toutes ses fonctionnalités, rendez-vous sur le site internet de l’entreprise où les indications relatives à l’utilisation de cet accessoire sont clairement présentées. Cependant, vous pouvez remplacer les éléments intégrés à l’application par d’autres applications fitness qui elles fonctionnent parfaitement avec le bracelet Fitbit Flex. Les applis de ce type sont notamment Loselt ; Sparkpeople ; MyFitnessPal ; MapMyFitness ; Endomondo et Runkeeper, pour ne citer que ceux-là.

L’application analyse aussi votre cycle de sommeil et intègre une alarme très efficace et discrète qui vous réveille à l’heure prévue sans perturber le repos de ceux qui dorment avec vous.

Quel avis sur le tracker d’activité ?

Le bracelet Fitbit Flex est incontestablement une vraie trouvaille. Mais sur certains points, il est un peu perfectible. Lorsqu’il s’agit par exemple de compter le nombre de pas, les ingénieurs auraient pu faire mieux : le bracelet compte généralement un pas lorsque vous êtes assis et bougez le bras, ce qui est clairement un résultat faussé. Autre problème : le tracker de l’appareil n’est pas ultrasolide. Il est possible qu’au bout de 6 mois ou un an, il est peut-être déjà marqué, surtout si vous l’utilisez très souvent. Enfin, les professionnels nutritionnistes ne sont pas unanimes quant à la pertinence de la base de données proposée par l’application.

Ces petits problèmes mis à part, le capteur d’activité Fitbit Flex est incontestablement une bonne affaire, et ce pour plusieurs raisons :

  • Il se recharge complètement en 1 heure et tient près de 7 jours
  • La synchronisation à d’autres appareils est instantanée
  • Le bracelet est vendu à moitié chargé
  • Il existe sous 2 tailles (la grande et la petite)
  • Fitbit Flex est un bracelet d’activité waterproof

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =